Baptême et accueil
(extrait de la Constitution de l'EPUdF, art.31)

Personnes baptisées

L’Église protestante unie de France baptise les petits enfants, comme les personnes qui le demandent et confessent que « Jésus-Christ est le Seigneur ».

Participation de la communauté

Pour que le sens du baptême soit clairement affirmé, il doit être administré dans une assemblée de l’Église. Si des circonstances particulières, dont le conseil presbytéral est saisi, conduisent à célébrer le baptême en-dehors d’un culte de la communauté, la présence de celle-ci doit être marquée par la participation d’au moins un ou deux conseillers presbytéraux ou membres de l’Église, en-dehors de la famille de l’enfant ou de l’adulte appelé à recevoir le baptême.

Accueil dans l’Église

Toute personne baptisée qui en fait la demande peut, après entretiens pastoraux, être accueillie au cours du culte dans l’Église protestante unie.

 

Bénédiction d’un couple à l’occasion de son mariage
(extrait de la Constitution de l'EPUdF, art.34) 

Entretiens préparatoires

Au cours d’au moins un entretien préparatoire, le pasteur ou le titulaire d’un mandat rappelle aux époux la signification et l'importance de la célébration civile du mariage et approfondit avec eux le sens de la bénédiction de Dieu qu’ils demandent.

Bénédiction

La bénédiction d’un couple à l’occasion de son mariage a lieu au cours d’un culte public, célébré habituellement dans un lieu de culte. L’annonce en est faite au cours d’un culte paroissial précédant la bénédiction nuptiale.

 

Annonce de l’Évangile aux familles en deuil
(extrait de la Constitution de l'EPUdF, art.35) 

L’Église ne refuse jamais son assistance à ceux qui la demandent dans le deuil.

S’adressant aux vivants, les services célébrés à la suite d’un décès ont pour but d’annoncer l’Évangile de la résurrection en vue de la consolation des affligés, de l’édification de l’Église et de l’évangélisation.

La méditation est centrée sur la Parole de Dieu sans jamais prendre le caractère d’un panégyrique.