Culte du 21 juin

Michée 6, 6 à 8

« Quelle offrande devons-nous apporter lorsque nous venons adorer le Seigneur, le Dieu très-haut ? Faut-il lui offrir en sacrifices complets des veaux d'un an ?

Le Seigneur désire-t-il des béliers innombrables, des flots intarissables d'huile ? Devons-nous  lui donner nos enfants premiers-nés pour qu'il pardonne nos révoltes et nos infidélités ? »

On vous a enseigné la conduite juste que le Seigneur exige des hommes : il vous demande seulement de respecter les droits des autres, d'aimer agir avec bonté et de suivre avec soin le chemin que lui, votre Dieu, vous indique.

II Timothée 4, 1 à 5

Je te le demande solennellement devant Dieu et devant Jésus Christ qui jugera les vivants et les morts, je te le demande au nom du Christ qui va se manifester et de son règne : proclame la parole de Dieu avec insistance, que l'occasion soit favorable ou non. Sois persuasif, adresse des reproches ou des encouragements, en enseignant avec une patience parfaite. Car le temps viendra où les gens ne voudront plus écouter le véritable enseignement. Mais ils suivront leurs mauvais penchants, et ils s'entoureront d'une foule de maîtres qui leur diront ce qu'ils aiment entendre. Ils fermeront leurs oreilles à la vérité, pour se tourner vers des légendes. Mais toi, garde la tête froide en toute circonstance, supporte la souffrance, travaille activement à l'annonce de la bonne nouvelle, et accomplis jusqu'au bout ton service pour Dieu.

Matthieu 6, 1 à 8

Gardez-vous d'accomplir vos devoirs religieux en public, pour que tout le monde vous remarque. Sinon, vous ne recevrez pas de récompense de votre Père qui est dans les cieux.

Quand donc tu donnes quelque chose à un pauvre, n'attire pas bruyamment l'attention sur toi, comme le font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues : ils agissent ainsi pour être loués par les autres. Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais quand ta main droite donne quelque chose à un pauvre, ta main gauche elle-même ne doit pas le savoir. Ainsi, il faut que ce don reste secret ; et Dieu, ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera.

Quand vous priez, vous ne serez pas comme les hypocrites : ils aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des grandes rues pour que tout le monde les voie. Je vous le déclare, c'est la vérité : ils ont déjà leur récompense. Mais toi, lorsque tu veux prier, entre dans ta chambre, à l'écart, ferme la porte pour prier ton Père qui est là, dans cet endroit secret ; et ton Père, qui voit ce que tu fais en secret, te récompensera.

Quand vous priez, ne répétez pas sans fin les mêmes choses comme les païens : ils pensent qu'ils seront exaucés en multipliant les paroles. Ne les imitez pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin avant même que vous le lui demandiez.

Retour